Simone Monney

Le 1 septembre 2016

On pourrait comparer sa peinture à une composition musicale, où le lyrisme s’exprimerait dans un jet d’accents colorés, joyeux. Sur la toile formes et les couleurs s’insinuent les unes dans les autres, débordent, éclatent ou, au contraire, le trait se fait discret, la couleur sombre et diluée, l’espace restant vide.