Georges DUMAS

Sur l’écran de son appareil-photo, puis sur l’écran de son ordinateur, et enfin sur l’écran de ses toiles qu’il retravaille à l’acrylique, Georges Dumas compose ses œuvres pixel par pixel, couche après couche, transfigurant la chair en pierre.